Le secteur financier attache encore plus d’importance au profit immédiat qu’à la prudence à long terme — le court terme l’emporte sur la durabilité" Crhistine Lagarde

lundi 8 juillet

Future Présidente de la Banque centrale européenne, les convictions de Christine Lagarde en cinq citations

La future patronne de la banque centrale européenne Christine Lagarde, ancienne ministre de l’économie et patronne du FMI, n’a pas hésité à prendre des positions tranchées sur la responsabilité de la finance, les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres, l’urgence du changement climatique… Reste à savoir si elle continuera à porter ces messages au niveau européen.

Que l’on s’en satisfasse ou non, force est de constater que le résultat des dernières élections européennes a considérablement modifié le visage de l’Europe. À deux des quatre postes clés de l’Union, on trouve deux femmes. La présidence de la commission européenne, revient à l’Allemande Ursula Von der Leyen, ex-ministre de la Défense, proche d’Angela Merkel, qui remplace Jean-Claude Juncker. Et aux commandes de la banque centrale européenne (BCE), c’est Christine Lagarde qui vient une nouvelle fois de prendre un poste qu’aucune femme n’avait jamais occupé. Elle prend la place de Mario Draghi.

L’ancienne ministre française des Finances de Nicolas Sarkozy, en poste en pleine crise mondiale avait déjà été la première femme à piloter le prestigieux cabinet d’avocats d’affaires Baker McKenzie, la première à participer à un G7 finance, la première à prendre la tête du Fonds monétaire international (FMI), après la démission de Dominique Strauss-Kahn en 2011. Petit tour des convictions de cette ancienne championne de natation synchronisée, pour qui briser des plafonds de verre est devenu un nouveau sport.

Inégalités sociales

"D’ici 2040, les inégalités pourraient dépasser tous les records. (…) Les progrès dans le domaine de la santé pourraient permettre aux plus riches de vivre plus de 120 ans, alors que des millions d’autres croupiraient dans l’extrême pauvreté et la maladie." - 4 décembre 2018.

Fin 2018, Christine Lagarde a prononcé un long discours lors de la Huitième conférence Henry A. Kissinger à la Bibliothèque du Congrès. Elle y dénonçait une dérive qui creuse les inégalités et pointait du doigt la mauvaise répartition des richesses. Elle craint que "l’âge d’or du capitalisme" ne laisse la place à un "âge de la colère". Une idée qui a eu un écho certain en France en pleine crise des gilets jaunes.

Article Novethic : https://www.novethic.fr/actualite/finance-durable/...



Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234