Tribunal Monsanto : à quoi le procès citoyen de la multinationale va-t-il servir ?

dimanche 16 avril

Publié le 14 avril 2017 par Magali Reinert pour Novethic, extraits  :

Le tribunal Monsanto rendra son jugement mardi 18 avril. L’exercice est inédit : juger la multinationale de l’agrochimie pour l’ensemble de son activité, en vertu du droit international. Ce tribunal citoyen, qui n’est pas officiel mais qui compte en son sein de vrais juges, a une vocation pédagogique. Mais pas seulement. Les initiateurs du procès comptent bien faire bouger le droit sur l’écocide (destruction de l’environnement) et fournir une argumentation juridique aux victimes.
...................................................
C’est la première fois que Monsanto est jugé pour l’ensemble de son activité. La firme de Saint-Louis n’est cependant pas étrangère aux tribunaux d’opinion.

Le premier du genre était le tribunal Russell-Sartre, fondé en 1966 par Bertrand Russell et Jean-Paul Sartre, pour juger les crimes de guerre des États-Unis au Vietnam. Monsanto faisait déjà partie du décor puisque la compagnie a produit l’agent orange, le puissant et très toxique défoliant utilisé par l’armée américaine au Vietnam.
...........................................
Avec le tribunal Monsanto, l’enjeu est de faire évoluer le droit international sur l’écocide (destruction de l’environnement), en reformant la CPI pour qu’elle soit compétente pour juger ce crime. Aujourd’hui, la CPI peut juger des dommages à l’environnement, mais à la condition qu’ils soient perpétrés dans le cadre d’un conflit armé ou de crimes contre l’Humanité.

A lire en intégralité sur  : http://www.novethic.fr/gouvernance-dentreprise/entreprises-controversees/isr-rse/tribunal-monsanto-a-quoi-le-proces-de-la-multinationale-peut-il-servir-144293.html



Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123