Abeilles : l’hécatombe

jeudi 12 juillet 2018

Le gouvernement s’apprête à délivrer des dérogations pour que les multinationales du toxique puissent continuer à vendre des pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles et nous n’avons que quelques semaines pour agir.

Si la loi Biodiversité interdit ces pesticides à partir de septembre 2018, elle offre cependant au gouvernement le pouvoir d’accorder des dérogations jusqu’en 2020. Et c’est ce que le gouvernement s’apprête à faire alors que nous savons combien la situation est alarmante pour les abeilles !

Mais il n’est pas tard tard pour renverser la balance en notre faveur.

Nous savons que des réunions gouvernementales ont lieu en ce moment-même et nous devons agir vite face au lobbying intense qu’exercent les industriels de l’empoisonnement. Soyons nombreux à faire front et pousser le gouvernement à n’accorder aucun permis de tuer pour les abeilles.

Dires au gouvernement français de n’accorder aucune dérogation à l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles !
Signez :
https://actions.sumofus.org/a/pas-de-derogations-p...

Les preuves attestant de la nocivité des néonicotinoïdes n’ont cessé de s’accumuler ces dernières années. La situation est tellement critique que plus de 200 éminent-es scientifiques ont récemment publié dans la prestigieuse revue Science une tribune appelant à l’interdiction sans délai de ces pesticides impliqués directement dans l’effondrement de la biodiversité terrestre et aquatique.

Car chaque année ce sont plus de 300 000 colonies d’abeilles qui sont décimées par ces pesticides utilisés massivement dans l’agriculture conventionnelle. L’année 2018 a été particulièrement sombre : des apiculteurs évoquent des taux de perte dépassant les 80 % dans certains territoires selon Le Monde. Et les abeilles ne sont pas les seules victimes… L’usage de ces pesticides — qui remplissent les poches de multinationales du toxique comme Bayer — a des conséquences dramatiques sur tous les pollinisateurs et toutes les espèces d’insectes. En moins de 30 ans, les populations d’insectes auraient chuté de près de 80 % en Europe, mettant ainsi en danger des centaines d’espèces d’oiseaux, menacées de disparition.

Les néonicotinoïdes sont en réalité une véritable arme de destruction massive pour notre biodiversité. Leur toxicité s’inscrit durablement dans nos écosystèmes. Nous devons dès maintenant mettre un coup d’arrêt à ce désastre.

Dites au gouvernement de n’accorder aucune dérogation aux industriels tueurs d’abeilles !

Lien : https://actions.sumofus.org/a/pas-de-derogations-p...

En 2016, c’est grâce à la mobilisation de nombreuses ONG et celle de plus de 560 000 membres de SumOfUs que nous avons réussi à obtenir une victoire historique contre les néonicotinoïdes avec l’adoption de la loi Biodiversité. Allons encore plus loin en exigeant qu’aucune dérogation ne leur soit accordée.

Campagne en partenariat avec Agir pour l’Environnement :


Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Brèves

Le transhumanisme libéral prône un contrôle social des classes populaires, par un gouvernement des experts

mercredi 17 juillet

EFFRAYANT, LA GUERRE DES CLASSES NE FAIT QUE COMMENCER  :
Le transhumanisme libéral prône un contrôle social des classes populaires, (...)

Le secteur financier attache encore plus d’importance au profit immédiat qu’à la prudence à long terme — le court terme l’emporte sur la durabilité" Crhistine Lagarde

lundi 8 juillet

Future Présidente de la Banque centrale européenne, les convictions de Christine Lagarde en cinq citations

La future patronne de la (...)

Sous la pression de la rue, le Parlement britannique est le premier au monde à décréter "l’urgence climatique"

samedi 4 mai

Concepcion Alvarez avec AFP pour Novethic
Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à déclarer l’urgence climatique après avoir (...)

Gilets jaunes, pouvoir d’achat ? Pour toute réponse, Edouard Philippe encense la concurrence

dimanche 10 mars

5 mars 2019 Par Romaric Godin pour Médiapart, extraits :

Dans un discours devant l’Autorité de la concurrence, Édouard Philippe a (...)

Graves menaces sur la Cour des comptes

jeudi 28 février

27 février 2019 Par Laurent Mauduit pour Médiapart
Voulant que la gestion publique se rapproche de la gestion privée et que l’État (...)

Condamnation record d’UBS : les petits arrangements des banques avec la fiscalité ne sont plus à l’abri

vendredi 22 février

Arnaud Dumas @ADumas pout Novethic

Le spécialiste suisse de la gestion de fortune a écopé d’une amende record de 3,7 milliards (...)

Nouveau film de Gilles Perret et François Ruffin

dimanche 17 février

"J’veux du soleil !" : montage terminé ! Des nouvelles de notre film en salle le 3 avril, on l’espère, une bombe de colère et d’espoir (...)