Abeilles : l’hécatombe

jeudi 12 juillet

Le gouvernement s’apprête à délivrer des dérogations pour que les multinationales du toxique puissent continuer à vendre des pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles et nous n’avons que quelques semaines pour agir.

Si la loi Biodiversité interdit ces pesticides à partir de septembre 2018, elle offre cependant au gouvernement le pouvoir d’accorder des dérogations jusqu’en 2020. Et c’est ce que le gouvernement s’apprête à faire alors que nous savons combien la situation est alarmante pour les abeilles !

Mais il n’est pas tard tard pour renverser la balance en notre faveur.

Nous savons que des réunions gouvernementales ont lieu en ce moment-même et nous devons agir vite face au lobbying intense qu’exercent les industriels de l’empoisonnement. Soyons nombreux à faire front et pousser le gouvernement à n’accorder aucun permis de tuer pour les abeilles.

Dires au gouvernement français de n’accorder aucune dérogation à l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles !
Signez :
https://actions.sumofus.org/a/pas-de-derogations-p...

Les preuves attestant de la nocivité des néonicotinoïdes n’ont cessé de s’accumuler ces dernières années. La situation est tellement critique que plus de 200 éminent-es scientifiques ont récemment publié dans la prestigieuse revue Science une tribune appelant à l’interdiction sans délai de ces pesticides impliqués directement dans l’effondrement de la biodiversité terrestre et aquatique.

Car chaque année ce sont plus de 300 000 colonies d’abeilles qui sont décimées par ces pesticides utilisés massivement dans l’agriculture conventionnelle. L’année 2018 a été particulièrement sombre : des apiculteurs évoquent des taux de perte dépassant les 80 % dans certains territoires selon Le Monde. Et les abeilles ne sont pas les seules victimes… L’usage de ces pesticides — qui remplissent les poches de multinationales du toxique comme Bayer — a des conséquences dramatiques sur tous les pollinisateurs et toutes les espèces d’insectes. En moins de 30 ans, les populations d’insectes auraient chuté de près de 80 % en Europe, mettant ainsi en danger des centaines d’espèces d’oiseaux, menacées de disparition.

Les néonicotinoïdes sont en réalité une véritable arme de destruction massive pour notre biodiversité. Leur toxicité s’inscrit durablement dans nos écosystèmes. Nous devons dès maintenant mettre un coup d’arrêt à ce désastre.

Dites au gouvernement de n’accorder aucune dérogation aux industriels tueurs d’abeilles !

Lien : https://actions.sumofus.org/a/pas-de-derogations-p...

En 2016, c’est grâce à la mobilisation de nombreuses ONG et celle de plus de 560 000 membres de SumOfUs que nous avons réussi à obtenir une victoire historique contre les néonicotinoïdes avec l’adoption de la loi Biodiversité. Allons encore plus loin en exigeant qu’aucune dérogation ne leur soit accordée.

Campagne en partenariat avec Agir pour l’Environnement :


Agenda

<<

2018

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Brèves

Le Portugal fait un bras d’honneur économique à Bruxelles, et c’est un « miracle »

samedi 18 août

LIONEL LAPARADE pour La Dépèche.fr

C’est un « miracle » embarrassant pour Bruxelles car il repose sur une politique anti-austérité (...)

Esclavage moderne : saisie de près d’un million d’euros chez les travailleuses missionnaires de Lisieux

vendredi 17 août

L’histoire a été révélée en 2014, les Travailleuses Missionnaires de l’Immaculée ( TMI) travaillaient au mépris de tout droit (...)

Arrêts maladie : menace sur la Sécurité Sociale

lundi 13 août

Médiapart – 9 AOÛT 2018 – PAR YVES FAUCOUP - extraits :

Le gouvernement prévoit, dans la loi de financement de la Sécurité (...)

CONFLITS D’INTÉRÊTS - Quand les « Big Four » écrivent les règles fiscales de l’Europe

jeudi 12 juillet

10 juillet 2018 Par martine orange pour Médiapart, extraits :

Ils sont quatre – PWC, EY, KPMG et Deloitte – dominant le monde de (...)

FIN de la Sécurité Sociale

vendredi 6 juillet

A l’occasion de l’examen de la loi de modification de la Constitution, l’amendement numéro 694 a été adopté en commission des lois.

(...)

Réduction des contrats aidés : un « séisme » social pour les quartiers populaires et le monde associatif

mercredi 20 juin

Par Audrey Guiller 19 juin 2018, pour BASTA !
Lien : https://www.bastamag.net/Reduction-des-contrats-ai...

La réduction drastique des (...)

Vittel à sec : Nestlé a tout pompé !

mardi 19 juin

Le niveau de la nappe captive des grès (GTI) qui alimente l’eau potable dans le secteur Vosgien de Vittel-Contrexéville BAISSE (...)