Après le revirement de l’Allemagne, le glyphosate est renouvelé pour 5 ans dans l’Union européenne... contre l’avis de la France

dimanche 17 décembre 2017

Publié le 27 novembre 2017 par Novethic .
Contre toute attente, les États membres ont approuvé à la majorité une autorisation pour cinq ans en Europe du désherbant glyphosate. La France, comme elle l’avait annoncé, s’y est opposée. Mais l’Allemagne, habituellement abstentionniste, a fait pencher la balance en approuvant le renouvellement de l’herbicide phare de Monsanto... Une entreprise bientôt allemande puisqu’elle va fusionner avec Bayer.
L’Europe va renouveler pour cinq ans la licence du glyphosate, le très controversé désherbant de Monsanto, classé cancérogène probable par l’OMS. Le couperet est tombé ce 27 novembre dans l’après-midi. Une décision inattendue. Plusieurs fois déjà la Commission a proposé aux 27 États membres de renouveler pour cinq ans le glyphosate mais aucune majorité qualifiée (à savoir, 55% des pays représentant 65% de la population) ne s’était dégagée.

"L’Allemagne a fait passer ses intérêts industriels avant les enjeux de santé publique"

En comité d’appel, le lundi 27 novembre, le Royaume-Uni a voté pour la proposition ainsi que l’Allemagne, ce qui a fait pencher la balance. La Chancelière Angela Merkel, à la recherche d’une majorité gouvernementale dans son pays en s’alliant avec les Verts, avait jusqu’ici préféré s’abstenir. Mais cette perspective ayant avorté, l’Allemagne s’est finalement rangée du côté de la Commission.

"Elle a fait passer ses intérêts industriels avant les enjeux de santé publique", interprète François Veillerette, interrogé par Novethic. Le porte-parole de Générations Futures fait ici référence à la fusion prochaine entre le géant de la pharmaceutique, Bayer, et le spécialiste des OGM, Monsanto. "Monsanto est désormais allemand", résume François Veillerette.

"On est parti de loin"

Générations Futures, avec le recul, y voit tout de même une petite victoire. Le glyphosate est autorisé pour cinq ans, alors que la France proposait un délai de 3 ans. Mais, "nous sommes partis de loin", se rappelle François Veillerette.

À l’origine, Monsanto demandait une autorisation pour 15 ans. La Commission envisageait, dans un premier temps, une période de 10 ans. Face au refus des États membres, elle a alors proposé sept ans, toujours sans succès. Entre temps, les citoyens se sont mobilisés. Une initiative a récolté près de 1,3 million de signatures, ce qui a conduit le Parlement a envoyé une alerte à la Commission en votant une interdiction, sous cinq ans, du glyphosate.

Le fruit du lobbying de Monsanto ?

"On attend maintenant que la France tienne ses engagements", demande Générations Futures rejointe par plusieurs associations. Car le gouvernement souhaite sortir, d’ici trois ans, du glyphosate en accompagnant les agriculteurs dans cette mutation. Le Premier ministre a d’ailleurs demandé aux ministres de l’Agriculture, Stéphane Travert, et de la Transition écologique, Nicolas Hulot, de rendre un rapport sur les alternatives au glyphosate, d’ici la fin de l’année.

http://www.novethic.fr/actualite/environnement/agr...


Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Brèves

Libre-échange - L’Europe va-t-elle définitivement bannir les tribunaux privés d’arbitrage ?

dimanche 13 mai

Par Rachel Knaebel 9 mai 2018 pour basta !
Cela fait sept ans que l’Allemagne a décidé suite à la catastrophe de Fukushima, de sortir (...)

Le député Ruffin propose aux électeurs de le révoquer

dimanche 13 mai

leparisien.fr – Marie-Laurence Wernert|11 mai 2018

C’était une des promesses du journaliste en se présentant aux législatives dans (...)

BlackRock : ce Léviathan de la finance qui pèse sur les choix européens

mercredi 9 mai

8 mai 2018 Par Jordan Pouille (Investigate Europe) pour Médiapart, extraits :
BlackRock est l’institution financière la plus puissante (...)

La pollution tue 7 millions de personnes chaque année, soit plus que le sida, la tuberculose, le diabète et la route cumulés

mardi 8 mai

Concepcion Alvarez, @conce1 pour Novethic, extraits :

Cela sera le fléau du XXIe siècle. Chaque année, la pollution de l’air fait 7 (...)

Stocamine : va-t-il falloir exhumer 42 000 tonnes de déchets hautement toxiques enfouis à 500 mètres sous terre en Alsace ?

lundi 30 avril

Par Concepcion Alvarez, @conce1, pour Novethic, le 29 avril 2018, extraits :

A 200 kilomètres de Bure, un autre centre de stockage (...)

1 250 milliards de dollars versés aux actionnaires en 2017, un niveau record

dimanche 29 avril

Concepcion Alvarez, @conce1 pour Novethic, le 24 avril 2018

Alors que la saison des Assemblées Générales a débuté, les investisseurs (...)

Privatisations : une rente perpétuelle et sans risque pour le privé

dimanche 22 avril

19 avril 2018 Par martine orange pour Médiapart, extraits :

C’est un programme de privatisation calqué sur celui imposé par la (...)