Bayer, futur propriétaire de Monsanto, veut renforcer la recherche sur les alternatives au glyphosate

dimanche 17 décembre 2017

Publié le 11 décembre 2017 par Novethic
Au printemps, le géant allemand de la chimie Bayer devrait faire l’acquisition du leader mondial des semences Monsanto. L’entreprise vend l’herbicide le plus utilisé au monde, le Roundup, qui emploie le glyphosate. Un produit controversé dont la France par exemple veut se débarrasser. Selon le patron de Bayer France, l’industriel va se mettre en quête d’alternatives à cette molécule, qu’elles soient chimiques, naturelles ou mécaniques.
Le groupe allemand Bayer, en cours de rachat de Monsanto, va "reprendre en main le dossier" de l’herbicide glyphosate et prévoit d’"intensifier" la recherche sur des solutions de substitution, a déclaré vendredi le président de Bayer France, Frank Garnier.

"Si l’acquisition (de Monsanto) se concrétise réellement au printemps 2018, nous allons reprendre en main le dossier avec toutes les initiatives de transparence (...) et un travail en collaboration avec toutes les autorités de tutelle", a dit Franck Garnier, lors d’une rencontre avec l’Association des journalistes économiques et financiers (Ajef).

Le président du directoire de Bayer a estimé que "le glyphosate est un produit très important pour l’ensemble de l’agriculture". Il a indiqué que Bayer avait engagé "depuis quelques années la recherche de substituts" et déjà consacré "une bonne centaine de millions d’euros" à ces recherches.

"Nous allons les intensifier", a affirmé M. Garnier. "Nous travaillons sur des solutions qui permettraient aux agriculteurs de se passer du glyphosate", mais "aujourd’hui nous n’en avons pas", a-t-il dit. Pour le patron de Bayer France, la future solution ne relèvera pas que de la chimie, mais aussi de substances naturelles et de procédés mécaniques, ou des combinaisons de ces moyens.

"Dans le futur, on va devoir avoir des approches beaucoup plus fines, moins universelles", a-t-il expliqué. Le glyphosate, un herbicide total découvert par Monsanto, est "aujourd’hui un générique, ce qui rend le produit extrêmement attractif parce que très efficace et très peu cher", a constaté le patron français.

L’Union européenne vient de renouveler l’autorisation du glyphosate pour cinq ans, mais la France veut l’interdire au plus tard dans trois ans.

Bayer veut être transparent sur Monsanto

Franck Garnier a assuré plus globalement vouloir développer "la plus grande transparence" et le "dialogue" sur les produits phytosanitaires. Bayer vient d’ouvrir un site Internet mettant à disposition les études scientifiques sur ses produits.

Interrogé sur l’acquisition en cours de l’américain Monsanto, annoncée à l’automne 2016 et qui pourrait être finalisée début 2018, il a insisté sur la complémentarité des deux groupes, l’américain étant un semencier tandis que Bayer se partage entre produits pour l’agriculture et pharmacie.

"La France est un territoire très favorable pour la production de semences", explique-t-il, rappelant que la France était le premier exportateur mondial de semences.

Bayer France emploie 3 300 personnes pour un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros (34 milliards pour le groupe). De son côté, Monsanto compte 500 à 600 salariés en France pour des ventes de 150 millions d’euros. Frank Garnier a indiqué qu’il était "trop tôt" pour engager une discussion avec les syndicats sur les effets de la fusion.
http://www.novethic.fr/actualite/environnement/agr...


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Brèves

Privatisations : une rente perpétuelle et sans risque pour le privé

dimanche 22 avril

19 avril 2018 Par martine orange pour Médiapart, extraits :

C’est un programme de privatisation calqué sur celui imposé par la (...)

Braderie de l’Elysée - le gouvernement envisage de nombreuses privatisations

jeudi 15 mars

regards.fr publie le 14 mars 2018

Française des jeux, Aéroports de Paris, barrages hydrauliques : le gouvernement semble pris d’une (...)

La Commission s’empare du semestre européen : enfin de la politique !

dimanche 11 mars

Sauvons l’Europe, lien en bas de page.

Le Semestre européen est une machine lourde et complexe qui vise à coordonner les politiques (...)

L’indice de la peur plane sur Wall Street

vendredi 9 février

Martine Orange analyse pour Médiapart les dérives des marchés financiers dans deux articles le 5 et le 8 février, extraits  :
Après un (...)

Guerre nucléaire et changement climatique : nous sommes à deux minutes de l’apocalypse

jeudi 1er février

Ludovic Dupin pour Novethic

Depuis 65 ans, la Doomsday Clock, l’Horloge de l’Apocalypse, n’a jamais été aussi proche de minuit. Elle (...)

Les 500 plus grosses fortunes du monde ont gagné 1000 milliards de plus en 2017

vendredi 29 décembre 2017

Les 500 plus grosses fortunes de la planète ont gagné 1.000 milliards de dollars de plus en 2017, révèle le classement Bloomberg (...)

Alerte maximale sur la dette mondiale

jeudi 28 décembre 2017

lesechos.fr – RICHARD HIAULT / Grand reporter Le 15/12

A force de politiques monétaires accommodantes qui ont inondé le monde de (...)