CERCLE de silence RESF - 54

samedi 24 février : 15h00

Samedi 24 février 2015 à 15 heures, place Stanislas à Nancy

La situation des 45 familles sans papiers que nous suivons est dramatique.

Aucune réponse positive aux demandes de régularisation de ces familles présentes depuis plus de 5 ans en France !

Des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) !

Des familles doivent quitter leur hébergement ! Le Toit pour les Migrants n’arrive plus à suivre financièrement.

Ces familles sont en France depuis 5 ans et plus, jusqu’à 7, voire 8 ans. Le préfet refuse de leur délivrer des titres de séjour et les intime de retourner dans leur pays d’origine. Pour les enfants et les adolescents qui ont grandi ici, qui sont tous scolarisés, cette idée est un véritable traumatisme. Avant de quitter leur pays avec leurs parents, ils ont été témoins, ont parfois vécu des choses terribles. Arrivés en France, ils se sont petit à petit reconstruits, dans l’espoir de vivre plus sereinement. Or la situation actuelle les replonge dans l’angoisse. Les forcer à un tel retour serait exercer une véritable maltraitance sur des enfants, des jeunes adolescents et des familles entières.

Rappelons que ces familles ont été déboutées de leurs demandes d’asile alors que la France était, parmi plusieurs pays européens, celui qui accordait le moins le statut de réfugié.

Rejets pour le dernier trimestre 2014 : France : 75% — Royaume Unil 59% — Allemagne : 58% — Italie : 47% — Suède : 25% — Pays Bas : 25% (source : Eurostat)

Si la France a, depuis, légèrement desserré l’étau de l’asile, aujourd’hui elle le resserre comme jamais sur les déboutés.

Nombre des 45 familles dont RESF, le Toit pour les Migrants et la LDH s’occupent subissent l’arbitraire des chiffres.

Appel à tous :

Pour faire face, la mobilisation doit se renforcer.

Le 7 octobre, le rassemblement devant la préfecture a réuni environ 200 personnes. Les derniers cercles de silence ont rassemblé 120 personnes. Il est indispensable que nous soyons encore plus nombreux, plus visibles, plus convaincants. Que chacun fasse l’effort d’amener avec lui ou elle deux et plus personnes nouvelles au prochain cercle samedi 24 février. Et nous devrons être encore plus nombreux lors des prochaines actions pour tenter d’infléchir l’inflexibilité préfectorale.

Les 45 familles comptent sur nous tous.
Nous sommes leur seul recours !

Merci de faire suivre cet appel sur vos réseaux

RESF-54


Agenda

<<

2018

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112