Emmanuel Macron, président des 1% les plus riches

jeudi 13 juillet 2017

12 juillet 2017 Par Romaric Godin pour Médiapart : extraits

Selon une étude de l’OFCE, les mesures fiscales du gouvernement profiteront surtout aux 1 % les plus riches. La preuve de l’attachement de l’exécutif à la théorie, désormais datée, du « ruissellement » de la richesse et de son refus de faire face au creusement des inégalités.

Depuis quelques jours, la priorité du gouvernement évolue vers une logique alliant la consolidation budgétaire à la baisse de la fiscalité. Ce changement a été confirmé ce mercredi 12 juillet dans l’entretien accordé par le premier ministre Édouard Philippe au quotidien Les Échos. Ce dernier annonce une baisse de la fiscalité de 11 milliards d’euros pour 2018, avec la mise en place, dès la première année budgétaire du quinquennat, des principales mesures fiscales envisagées : transformation de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI), exonération partielle de la taxe d’habitation, transferts des cotisations salariales sur la maladie et le chômage vers la CSG, mise en place d’un prélèvement forfaitaire unique (PFU) sur les revenus du capital (qui, jusqu’ici, était prévu en 2019). À cela s’ajoutent les mesures décidées par le précédent gouvernement : hausse et élargissement du CICE et baisse du taux de l’impôt sur les sociétés (IS) à 28 %.........

........Aussi est-il intéressant de se pencher sur l’effet de cette fiscalité sur les inégalités. Qui bénéficiera des mesures de baisses d’impôts ? C’est une question essentielle pour déterminer, ensuite, comment ces baisses profiteront, ou non, à l’économie. Ce travail a été réalisé par l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques), qui s’est servi du modèle qu’utilisent déjà les administrations pour mesurer l’effet redistributif des mesures fiscales. L’OFCE a intégré dans son modèle des éléments, souvent négligés, des hausses d’impôts annoncées par Édouard Philippe : alourdissement du prix du tabac et renforcement de la fiscalité écologique, notamment sur le diesel.

Les résultats de ces calculs sont sans appel : le grand gagnant des mesures fiscales du gouvernement est le « dernier décile » des ménages, autrement dit les 10 % des ménages les plus riches. Ces derniers capteraient ainsi 46 % des gains fiscaux promis aux ménages. Et même mieux, selon les économistes de l’institut, c’est principalement le dernier centile, autrement dit les 1 % les plus riches, composé de 280 000 ménages, qui occuperait le haut du podium. Selon les calculs de l’OFCE..........

.................L’étude de l’OCDE montre ainsi la vraie nature de la politique économique du gouvernement. Loin de mener une politique « équilibrée », il s’engage, avec la priorité donnée à la baisse des impôts pour les plus riches, dans un « choc libéral » comparable à ceux qu’ont connus les États-Unis et le Royaume-Uni dans les années 1980. Un choc dont les conséquences négatives sont désormais bien connues. C’est donc une politique datée, fondée sur une théorie datée, celle du « ruissellement », que mène ce gouvernement prétendument « modernisateur ».


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Brèves

Encore moins transparent que le Tafta : le futur accord de commerce post-Brexit entre l’Europe et la Grande-Bretagne

mardi 30 octobre

25 octobre 2018 par Kenneth Haar, Tamasin Cave pour Observatoire des multinationales, extraits :
Le processus de séparation du Royaume-Uni (...)

Le Conseil d’Etat annule le décret sur la fermeture de Fessenheim

dimanche 28 octobre

Source AFP :
Bien pratique ce Conseil d’Etat, comme toujours, le plus haut protecteur institutionnel des intérêts des puissants qui a (...)

Des milliers d’étudiants de grandes écoles refusent de travailler dans des entreprises polluantes

vendredi 26 octobre

Par Marina Fabre @fabre_marina pour Novethic, extraits :

C’est un manifeste pour un réveil écologique. Plus de 18 000 étudiants de (...)

La finance, rêve somnambulique de la majorité

jeudi 25 octobre

23 octobre 2018 Par Romaric Godin pour Médiapart, extraits :

La majorité a adopté un amendement au projet de loi de finances 2019 (...)

Union européenne Bras de fer autour du budget italien

jeudi 25 octobre

Yann Mens, 24/10/2018 pour Alternatives économiques, extraits :
Le torchon brûle entre Rome et Bruxelles. Au cœur du différend, (...)

Sécu : fin d’un compromis historique

mercredi 24 octobre

PLFSS 2019 Sécu : fin d’un compromis historique
Céline Mouzon, 23/10/2018 pour Alternatives économiques, extraits :

Pour la première (...)

Droits humains et multinationales : à l’ONU, l’Europe fait de la résistance

lundi 22 octobre

20 octobre 2018 Par christophe Gueugneau pour Médiapart, extraits :
Pendant une semaine, le groupe de travail spécial de l’ONU chargé (...)