La majorité des Européens s’opposent à l’accord UE-Mercosur, selon un sondage

mercredi 9 octobre

La majorité des Européens s’opposent à l’accord UE-Mercosur

Un nouveau sondage montre que la grande majorité des Européens s’oppose à l’accord commercial de l’UE avec le bloc sud-américain Mercosur.

L’accord entre l’UE et le Mercosur - qui comprend l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay - a été signé le 28 juin après 20 ans de négociations.

Le groupe de pays est prêt à accroître ses exportations de bœuf, de sucre, de volaille et d’autres produits agricoles.

Mais les critiques à l’égard de l’accord commercial se multiplient, les opposants soulignant principalement les impacts potentiels qu’il pourrait avoir sur le coût de la viande bovine et de la déforestation en Amazonie.

Un nouveau sondage YouGov, commandé par le groupe de consommateurs SumOfUs, révèle que l’écrasante majorité des citoyens des États membres de l’UE veulent annuler l’accord.

Entre le 13 et le 25 septembre, plus des trois quarts des répondants (82 %) ont dit que l’accord commercial devrait être suspendu.

L’opposition à l’accord variait de 89% en France, 88% en Autriche, 80% en Irlande, 80% en Allemagne, 79% en Belgique et 78% en Espagne.

De nombreux gouvernements européens ont exprimé la crainte que l’accord du Mercosur ne conduise à une nouvelle déforestation.

En septembre, le parlement autrichien a voté en faveur d’un éventuel veto à la ratification de l’accord.

David Norton, coordinateur des campagnes chez SumOfus, a dit : "Ce sondage prouve que la grande majorité des Européens partagent ce point de vue : les gens ne veulent pas d’une viande bovine moins chère au prix de la déforestation.

"Les résultats de ce sondage devraient encourager ces gouvernements à rejeter cet accord commercial qui serait désastreux pour les gens et la planète."

L’accord commercial, qui pourrait être conclu dès la fin de 2020, réduirait considérablement les droits de douane sur les exportations de viande bovine et de soja des pays du Mercosur vers l’UE.

Ces produits ont été liés au défrichement illégal de la forêt tropicale au Brésil, qui a considérablement augmenté sous le président Jair Bolsonaro.

Cette technique de défrichement aurait causé les récents feux de forêt en Amazonie.

Le sondage a été réalisé en ligne par YouGov du 13 au 25 septembre 2019, avec 1010 adultes en France, 2223 en Allemagne, 1005 en Espagne, 1013 en Autriche, 1026 en Belgique et 1001 en Irlande.
https://www.bilaterals.org/?majority-of-europeans-against-eu


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Brèves

Tuto pour participer facilement au Referendum d’Initiative Partagée pour qu’aéroport de paris reste un service public national

jeudi 11 juillet

Ce document s’avère utile car la procédure doit être respectée à la lettre. Tout est fait pour dissuader l’expression du peuple. (...)

Gratuité des transports en commun ?

jeudi 4 juillet

Les transports en commun étaient gratuits à Nancy samedi 29 juin en raison d’un pic de pollution. D’une manière générale, seriez-vous (...)

CETA : 30 organisations demandent la fin de l’arbitrage entre investisseurs et État

samedi 4 mai

Alors que la Cour de Justice de l’Union européenne doit se prononcer ce 30 avril sur la légalité du mécanisme d’arbitrage entre (...)

Nancy Thermal ne doit pas être livré aux promoteurs et aux financiers : une pétition et un recours

lundi 22 octobre 2018

Depuis bientôt deux ans, le collectif Le Bien commun s’oppose au projet de Grand Nancy Thermal tel qu’il a été élaboré et voté par le (...)

Ratification de l’accord de libre échange CETA

lundi 1er octobre 2018

Le gouvernement italien a déjà annoncé qu’il refuserait le Ceta. Mais à quand le passage à l’acte et le vote au parlement ?
Le (...)

Tribunal Permanent des Peuples à l’encontre de la Turquie et de ses responsables

samedi 30 juin 2018

Un jugement du Tribunal Permanent des Peuples à l’encontre de la Turquie et de ses responsables

Le TPP est un Tribunal d’opinion qui a (...)

Communiqué du DAL sur la Loi ELAN

lundi 11 juin 2018

COMMUNIQUE
Paris le 4 juin 2018

Loi ELAN – Vente et recours aux capitaux privés :
Une grande braderie du logement social s’annonce
(...)