Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française

dimanche 16 avril 2017

Par Agnès Rousseaux 5 avril 2017 - BASTA.mag - extraits :

Dix milliardaires ont pris le contrôle d’une grande partie des médias français. Ces oligarques, venus du BTP, de l’armement, du luxe ou de la téléphonie, ont accaparé les grands quotidiens nationaux, les chaînes de télévision et les radios, pour asseoir leur influence. Avec à la clé, conflits d’intérêts, censures, pressions, licenciements, ingérence malsaine... Cette concentration des moyens de production de l’information entre les mains de quelques uns met en péril l’indépendance de la presse dans notre pays. Et porte ainsi atteinte au fonctionnement démocratique. Comment garantir la liberté de l’information et le pluralisme de la presse ? Résumé d’une situation critique, à l’occasion de la campagne #LibertéEgalitéInformés.

.................................
Qui sont ces dix milliardaires ?

Ils sont cinq à faire partie du cercle des dix premières fortunes de France : Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH (patron des Echos, du Parisien), Serge Dassault (Le Figaro), François Pinault (Le Point), Patrick Drahi, principal actionnaire de SFR (Libération, L’Express, BFM-TV, RMC), Vincent Bolloré (Canal+). On trouve ensuite Xavier Niel, patron de l’opérateur de téléphonie Free et 11ème fortune de France, qui s’est associé avec Pierre Bergé, héritier du couturier Yves Saint-Laurent, et avec le banquier Matthieu Pigasse, pour devenir propriétaire du groupe Le Monde (L’Obs, Télérama, La Vie...). Matthieu Pigasse possède également Radio Nova et l’hebdomadaire Les Inrocks.

Martin Bouygues, 30ème fortune de France, est propriétaire du groupe TF1. La famille Mohn, qui contrôle le groupe allemand Bertelsmann [2], est propriétaire de M6, RTL, Gala, Femme actuelle, VSD, Capital,… Viennent ensuite Arnaud Lagardère, propriétaire d’Europe 1, Paris Match, du JDD, de Virgin radio, RFM, Télé 7 jours, et Marie-Odile Amaury, qui possède L’Equipe (et dont le groupe est, par l’une de ses filiales, organisateur du Tour de France notamment). Petite précision : ces deux derniers ne sont « que » millionnaires, avec tout de même une fortune évaluée entre 200 et 300 millions d’euros. A ce « Top 10 », on pourrait aussi ajouter la famille Bettencourt qui finance le journal ultra-libéral L’opinion. Ou le milliardaire d’origine libanaise Iskander Safa, 71ème fortune de France et propriétaire du très réac Valeurs actuelles.

Lire l’article sur : https://www.bastamag.net/Le-pouvoir-d-influence-de...


Agenda

<<

2018

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234

Brèves

L’indice de la peur plane sur Wall Street

vendredi 9 février

Martine Orange analyse pour Médiapart les dérives des marchés financiers dans deux articles le 5 et le 8 février, extraits  :
Après un (...)

Guerre nucléaire et changement climatique : nous sommes à deux minutes de l’apocalypse

jeudi 1er février

Ludovic Dupin pour Novethic

Depuis 65 ans, la Doomsday Clock, l’Horloge de l’Apocalypse, n’a jamais été aussi proche de minuit. Elle (...)

Les 500 plus grosses fortunes du monde ont gagné 1000 milliards de plus en 2017

vendredi 29 décembre 2017

Les 500 plus grosses fortunes de la planète ont gagné 1.000 milliards de dollars de plus en 2017, révèle le classement Bloomberg (...)

Alerte maximale sur la dette mondiale

jeudi 28 décembre 2017

lesechos.fr – RICHARD HIAULT / Grand reporter Le 15/12

A force de politiques monétaires accommodantes qui ont inondé le monde de (...)

Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe

vendredi 15 décembre 2017

BASTA ! par Elisa Simantke, Harald Schumann 14 décembre 2017 - extraits :

L’Allemagne, la Grèce, l’Italie, la Roumanie, ou encore (...)

Les « fonds vautour » prospèrent sur la misère en spéculant sur l’endettement des particuliers

dimanche 10 décembre 2017

Par Éric Toussaint, publié par Bastamag.

Elles s’appellent Intrum, Cabot, ou encore Arrow… Si vous avez déjà eu une facture (...)

L’Etat veut couper dans les subventions au mouvement consumériste

lundi 6 novembre 2017

Le gouvernement voudrait réduire de 40 % en 2018 des crédits alloués à l’Institut national de la consommation et aux 15 associations (...)