Les 3.520 ménages les plus riches de France planquent… 140 milliards d’euros dans les paradis fiscaux !

dimanche 17 septembre

Par Emmanuel Lévy, publié le 13/09/2017 dans Marianne, extraits :

Une récente étude montre que les ménages français disposent de 300 milliards d’euros dans les paradis fiscaux. La moitié en revient aux ultra-riches, ceux qui représentent 0,01% de l’ensemble des ménages. Plusieurs dizaines de milliards d’euros de manque à gagner fiscal. Les données sur la hausse des inégalités sont viciées par ce phénomène.

Les inégalités de patrimoine identifiées en France ne sont décidément que la partie émergée de l’iceberg… Que nos riches planquent leur magot dans des paradis fiscaux, on le savait. Mais une nouvelle étude récente montre que les 3 520 ménages les plus riches de France (c’est-à-dire les fameux "top 0,01%", autrement appelés les "ultra-riches") cachent à eux seuls pas moins de 140 milliards d’euros dans des paradis fiscaux ! Soit 30% à 40% de leur galette, qui représentent 50% des avoirs français planqués au total (300 milliards) dans les paradis fiscaux. Pour avoir une idée de l’ampleur du phénomène, il faut avoir en tête que 140 milliards, c’est tout simplement 7% de notre PIB national....................................

Ce grand mensonge de riches trop taxés, c’est pourtant aussi celui qui inspire les baisses d’impôts décidées par l’actuel gouvernement, ou encore la multiplication des traités de libre-échange comme le Ceta, qui entrera à 90% en vigueur le 21 septembre.

En revanche, en étudiant comment les ultra-riches se comportent dans ces pays vertueux, les auteurs réussissent à montrer une relation de causalité : plus on est riche, plus on détient de patrimoine offshore et plus on fraude proportionnellement. Sur l’ensemble des pays étudiés, les 0,01% les plus aisés cachent ainsi plus de la moitié de leur patrimoine dans les paradis fiscaux, et leur fraude représente un tiers de leurs impôts..........................

Toutes ces études convergent. A commencer par le livre de Thomas Piketty, Le capital au XXIe siècle. Elles décrivent toutes un monde fou où, grâce aux paradis fiscaux, les plus riches se soustraient à l’impôt et accumulent les richesses. Outre les dizaines de milliards d’euros de manque à gagner fiscaux - et donc sociaux - que cela représente, le phénomène rend même caduques les données fiscales sur lesquelles se fondent nos politiques publiques. Il contribue en effet à masquer la réalité d’un monde où les inégalités se creusent massivement, sous les radars.

Pendant ce temps les classes populaires, qui elles ne disposent pas des ressources pour gruger le fisc ou surfer sur les vagues hautes de la mondialisation, continuent à se paupériser.


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Brèves

Taxer les riches ne nuit pas à la croissance, selon le FMI

dimanche 15 octobre

12 octobre 2017 Par martine orange pour Médiapart, extraits :

Préoccupé par le creusement des inégalités au sein même des pays (...)

Mise en garde d’un économiste viré de BFM Business

lundi 21 août

L’économiste Olivier Delamarche, viré de BFM Business en mai dernier pour ses prises de positions dérangeantes, fait une vidéo pour (...)

Seulement 5 % de chances de limiter le réchauffement climatique à 2 °C

mercredi 16 août

Il y a 5 % de chances de limiter le réchauffement climatique à 2 °C d’ici la fin du siècle, l’objectif fixé par l’accord de Paris (...)

L’abandon de la taxe financière européenne, un défi majeur pour Hulot

samedi 1er juillet

Médiapart
29 juin 2017 Par Romaric Godin

Emmanuel Macron semble avoir enterré la taxe européenne sur les transactions financières lors (...)

La Cour des comptes dresse un bilan noir des comptes publics

samedi 1er juillet

29 juin 2017 Par Romaric Godin pour Médiapart

La Cour des comptes a estimé que le déficit public sera, fin 2017, de 3,2 % et non pas de (...)

Remunicipalisation : comment villes et citoyens tentent, malgré l’austérité, d’inventer les services publics de l’avenir

mardi 27 juin

Observatoire des Multinationales – 23 juin 2017 par Olivier Petitjean

Eau, énergie, restauration scolaire, transport… Une vague (...)

Pinçon-Charlot : "L’oligarchie et de la pensée unique »

samedi 22 avril

Par Agnès Rousseaux 21 avril 2017 pour bastamag.net, extraits :

Pourquoi certains électeurs vont-ils voter pour un candidat qui ne leur (...)