Les Faucheurs de chaises font le siège des banques avant le procès de Dax : tenez vous prêts à passer à l’action

dimanche 23 octobre 2016

Appel à mobilisation de Attac France

Les Faucheurs de chaises, Attac et ses partenaires ANV-COP 21, Bizi ! et les Amis de la Terre, entament une nouvelle phase de leur campagne cet automne. Après les 40 actions de réquisitions de citoyennes menées en 2015, il s’agit aujourd’hui de dénoncer l’impunité fiscale dont jouissent les évadés fiscaux et leurs complices les banques et les cabinets d’affaires, alors que les lanceurs d’alerte et les Faucheurs de chaises sont poursuivis en justice.

Le faucheur de chaise Jon Palais passera en effet en procès le 9 janvier 2017 à Dax, suite à une action de réquisition menée en octobre 2015 dans une agence BNP à Paris. Attac et les Faucheurs de chaises appellent à une mobilisation citoyenne massive à Dax pour le soutenir, et pour organiser le procès dont nous avons vraiment besoin : celui de l’évasion fiscale !

Dans la perspective de ce procès, nous nous préparons à lancer une nouvelle phase d’actions de désobéissance civile, qui débutera début novembre. Il ne s’agira plus de réquisitionner des chaises… mais d’occuper des agences bancaires avec des chaises ! Cette nouvelle campagne est conçue pour permettre à tou·te·s les adhérent·e·s et les sympathisant·e·s d’Attac d’agir : les actions proposées vont le l’occupation symbolique devant les banques jusqu’à l’occupation non-violente mais déterminée à l’intérieur des agences bancaires, selon le degré de prise de risque que les militant·e·s veulent prendre. Ces occupations seront l’occasion d’organiser toutes sortes d’activités tant pédagogiques que ludiques pour dénoncer le rôle des banques dans l’industrie de l’évasion fiscale et/ou pour montrer ce qu’il serait possible de financer avec les sommes colossales qui échappent chaque année aux budgets publics.

Nous appelons donc les Faucheurs de chaises et tous ceux qui les soutiennent à se préparer pour mener localement des actions dès le mois de novembre : après une action de lancement, les comités locaux seront invités à mener des actions partout en France pour donner un large écho à cette campagne et mobiliser dans la perspective du procès de Dax. Ces actions seront menées au cours des mois de novembre et décembre, avec une journée d’action coordonnée (vendredi 9 et samedi 10 décembre) qui sera annoncée publiquement à l’avance.

Enfin, pour réussir un rassemblement massif le 9 janvier 2017 à Dax et faire de ce procès celui de l’évasion fiscale, nous appelons les adhérent·e·s d’Attac à s’organiser localement pour être présents à Dax. Attac France peut soutenir financièrement l’organisation des transports : merci de nous informer de vos initiatives en ce sens et d’un éventuel besoin d’aide financière. Pour toute demande, contacter l’équipe de campagne à l’adresse finance-banques-mob@list.attac.org.
Vous souhaitez vous impliquer dans la campagne ou la suivre de plus près ?

Cliquez ici pour recevoir des informations spécifiques sur la campagne

https://adherez.attac.org/campagnes/faucheurs/inscription

En vous inscrivant, nous pourrons vous envoyer des informations sur les mobilisations en cours, l’avancée de la préparation de la journée de Dax, etc.
Les informations clés sur la campagne
Pourquoi ?

Alors que les scandales liés à la fraude et à l’évasion fiscale se sont multipliés ces dernières années, alors que les faucheurs de chaises ou des lanceurs d’alerte (comme ceux du Luxleaks, Antoine Deltour, Raphaël Halet et Edouard Perrin) se retrouvent devant des tribunaux, l’impunité judiciaire dont jouissent les délinquants fiscaux et leurs complices est une injustice que nous ne pouvons pas accepter.

Nous voulons construire un mouvement populaire en poursuivant nos actions de désobéissance et en faisant le lien avec les acteurs de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales au niveau national et international. Nous voulons également imposer ce sujet dans le débat public et rendre l’impunité fiscale de plus en plus insupportable pour une majorité de la population dans un contexte où « il n’y a pas d’argent » pour la transition écologique et sociale.

Notre mobilisation peut également permettre de réouvrir le débat sur la question de la justice fiscale alors que des niches fiscales comme le CICE et le pacte de responsabilité ont permis à des multinationales qui pratiquent déjà l’évasion fiscale d’économiser des milliards d’euros sans avoir d’impact sur l’emploi et ce malgré les promesses du Medef.
Nos objectifs de campagne d’ici au 9 janvier

> dénoncer l’impunité fiscale et proposer des mesures concrètes pour y mettre un terme ;
> mettre en lumière ce qui pourrait être financé avec l’argent de l’évasion fiscale (financement de la transition sociale et écologique, des services publics…) ;
> réussir un rassemblement massif à Dax le 9 janvier 2017 ;
> obtenir la relaxe de Jon !

Organisez des formations

D’ici début novembre, il est nécessaire de s’approprier ce nouveau mode d’action. Des formations ont déjà eu lieu cet été, mais il est indispensable d’en organiser partout en France. Une formation à l’occupation de banque dure environ 3 heures et peut réunir jusqu’à 25 personnes. Plusieurs formateurs sont disponibles pour les animer. Vous pouvez envisager de vous regrouper à plusieurs comités locaux pour les organiser.

Si vous souhaitez organiser une formation, contactez l’équipe de formateurs à l’adresse formation-banque@attac.org.
Matériels et supports de communication

Un kit de campagne sera bientôt disponible pour permettre une appropriation par le plus grand nombre des enjeux de cette campagne. Une fiche action contenant tout ce qu’il faut savoir pour préparer une action d’occupation est également disponible. Elle est destiné à être remise à tou·te·s les participant·e·s aux formations. Nous pouvons également l’envoyer aux organisateurs de formations sur demande (contacter formation-banque@attac.org).

Des billets-tracts de 60 milliards, des autocollants sur l’impunité fiscale ainsi qu’un mini guide sur l’impunité fiscale vont être mis à votre disposition dès la prochaine CNCL (conférence nationale des comités locaux) et sont commandables à l’adresse : materiel-militant@attac.org. Des vidéos, des infographies et des visuels seront régulièrement diffusés par courriel et au travers les réseaux sociaux.

A bientôt pour de nouvelles informations.

Ce ne sont pas les Faucheurs de chaises qu’il faut juger, c’est l’évasion fiscale en bande organisée !


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Brèves

Le nouvel ALÉNA : des demi-victoires et d¹importantes défaites

mercredi 3 octobre

Communiqués, 2 octobre 2018, d’Attac Québec

ATTAC-Québec reconnaît certaines améliorations à l’Accord États-Unis, Mexique et (...)

Rapport d’audit de la dette de l’assurance chômage

jeudi 7 juin

Vérité et transparence pour la dette de l’Assurance chômage plutôt que répression et baisse des droits des chômeurs et (...)

« L’argent magique » de Macron, pour les riches seulement

jeudi 19 avril

C’est doublement faux !
Dans le budget de 2018, le premier de sa présidence, Emmanuel Macron a su trouver 17 milliards d’euros (...)

Nucléaire : Un gouvernement hors la loi, soumis aux lobbys

jeudi 9 novembre 2017

Communiqué 8 novembre 2017 - Attac France

Dans la foulée d’une déclaration d’une filiale d’EDF, le ministre de la Transition (...)

Rejet de la suppression du « verrou de Bercy » : une occasion ratée de lutter contre l’évasion fiscale

samedi 22 juillet 2017

Communiqué 21 juillet 2017 - Attac France

Pour lutter réellement contre la fraude et l’évasion fiscales, Attac propose une série de (...)

L’AlterVillage met le cap sur la Bretagne !

mercredi 7 juin 2017

Organisé par : Attac France
Du 27 juillet au 3 août à Arradon, La Cidrerie du Golfe

Rendez-vous du 27 juillet au 3 août à la (...)

Vers un traité contraignant sur les transnationales ?

mercredi 7 juin 2017

Mardi 6 juin 2017, par Maxime Combes - Extraits

C’est sans doute l’une des négociations internationales les plus importantes de la (...)