Plus de 100 organisations et personnalités publiques appellent à une réaction massive face à la criminalisation de la lutte contre Cigéo à Bure

lundi 22 octobre 2018

Plus de 100 organisations et personnalités publiques appellent à une
réaction massive face à la criminalisation de la lutte contre Cigéo à Bure*

*Ces organisations nationales et régionales, collectifs et personnalités
publiques se joignent à cette tribune des associations, collectifs et
habitant-es en lutte contre la poubelle nucléaire CIGEO, pour :*

- *mettre fin à la criminalisation de la lutte à Bure et des autres
mobilisations et espaces d’opposition en France*
- *construire une résistance à cet effet *
- *en finir avec la peur et le silence*

*Bure est devenu un gigantesque laboratoire répressif. Asphyxier ce combat
légitime contre l’ordre nucléaire est un test pour mieux réprimer les
autres luttes à l’avenir. Nous sommes tous-tes concerné-e-s.*

Nous, associations nationales et locales, collectifs, comités,
personnalités, dénonçons la politique de criminalisation et de répression
systémique qui s’abat sur les opposant-e-s à la poubelle nucléaire CIGEO à
Bure depuis plus d’un an et demi.* Pour détruire ce mouvement de résistance
vieux de 25 ans, il y a déjà eu plus d’une cinquantaine de procès. Des
centaines de mois de sursis distribués. Près de 2 ans de prison ferme. 26
interdictions de territoire. 7 personnes interdites de se voir et rentrer
en relation, et ce pour des années, dans le cadre d’un contrôle judiciaire
dans une instruction pour "association de malfaiteurs". Des milliers
d’euros d’amende. Une vingtaine de perquisitions réalisées en Meuse, à
Paris, en Isère. Une trentaine de gardes à vue - dont celle, le 20 juin
2018, de l’avocat Maître Étienne Ambroselli. Un escadron de gendarmes
mobiles installé sur place depuis l’été 2017. Chaque jour, depuis plus d’un
an, les habitant-e-s de Bure et autour sont suivis, fichés, filmés, et
contrôlés, et parfois à plusieurs reprises en l’espace de quelques heures.
*CONTINUEZ A SIGNER MASSIVEMENT CETTE TRIBUNE !*

*Adresse pour les signatures* : soutienburerepression@riseup.net
(Merci de préciser pour les orgas (NOM DE L’ORGA, FONCTION) dans l’objet du mail, et
pour les personnalités publiques (NOM, PRÉNOM, FONCTION).

*Adresse de contact* : noussommestousdesmalfaiteurs at riseup.net

*Site contact* : noussommestousdesmalfaiteurs.noblogs.org


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Brèves

Communiqué OXFAM France

lundi 2 décembre

L’Affaire du siècle a 1 an !

Le 18 décembre 2018, Oxfam France et trois autres organisations enclenchaient un recours en justice pour (...)

Pétition contre la remise en cause de l’accès aux soins et aux droits des étrangers en situation précaire

vendredi 22 novembre

Un appel à mobilisation est en cours, au travers d’une pétition contre les restrictions de l’accès aux soins des étrangers en (...)

Tuto pour participer facilement au Referendum d’Initiative Partagée pour qu’aéroport de paris reste un service public national

jeudi 11 juillet

Ce document s’avère utile car la procédure doit être respectée à la lettre. Tout est fait pour dissuader l’expression du peuple. (...)

Gratuité des transports en commun ?

jeudi 4 juillet

Les transports en commun étaient gratuits à Nancy samedi 29 juin en raison d’un pic de pollution. D’une manière générale, seriez-vous (...)

CETA : 30 organisations demandent la fin de l’arbitrage entre investisseurs et État

samedi 4 mai

Alors que la Cour de Justice de l’Union européenne doit se prononcer ce 30 avril sur la légalité du mécanisme d’arbitrage entre (...)

Nancy Thermal ne doit pas être livré aux promoteurs et aux financiers : une pétition et un recours

lundi 22 octobre 2018

Depuis bientôt deux ans, le collectif Le Bien commun s’oppose au projet de Grand Nancy Thermal tel qu’il a été élaboré et voté par le (...)

Ratification de l’accord de libre échange CETA

lundi 1er octobre 2018

Le gouvernement italien a déjà annoncé qu’il refuserait le Ceta. Mais à quand le passage à l’acte et le vote au parlement ?
Le (...)