Rencontres d’été internationales anti-nucléaires 6-12 août 2018 - Narbonne

lundi 6 août : 10h00

Invitation aux rencontres d’été internationales anti-nucléaires 2018

Près de Narbonne, France, du 6 au 12 août 2018

A l’adresse des militants et groupes anti-nucléaires, ainsi qu’aux autres personnes intéressées,

Nous aimerions vous inviter à venir partager vos savoirs, expériences et capacités de résistance

lors des rencontres d’été internationales anti-nucléaires qui auront lieu près de Narbonne en France du 6 au 12 août 2018.

Nous - les organisateurs de ces rencontres - sommes des militants anti-nucléaires indépendants de divers pays, dont l’intention est d’organiser un rassemblement qui permette le “réseautage” international ainsi que le partage de savoirs et d’expériences en lien avec la question nucléaire. Ce à quoi nous souhaitons ajouter le plaisir d’être ensemble dans le contexte d’un camp d’été.

Ces rencontres d’été porteront sur deux thèmes en particulier :

Le premier thème concernera l’usine de Malvesi-Areva - désormais renommée Orano - près de Narbonne où l’on traite le Yellow Cake (concentrés d’uranium brut) provenant de plusieurs pays du monde afin de le transformer en uranium à enrichir comme “carburant” pour les centrales nucléaires.

Il nous semble important d’apporter notre soutien aux groupes locaux et d’échanger nos savoirs en ce qui concerne les processus de transformation de l’uranium et aussi le stockage/entreposage des déchets radioactifs.

Lors de ce camp, nous consacrerons au moins une journée à une action sur Narbonne ou à proximité.

L’autre thème traité sera les risques liés aux transports de matières radioactives et cela, d’un bout à l’autre de la chaîne, c’est-à-dire depuis l’uranium brut importé jusqu’aux déchets radioactifs.

Le programme sera conçu de telle façon qu’on pourra tout autant partager les expériences acquises que préparer de nouvelles campagnes et projets communs. De plus, le chant des cigales nous incitera aux rencontres informelles, aux échanges culturels et artistiques, aux siestes et petites fêtes.

Et sans doute des musiciens du coin nous rendront-ils visite (avec leurs instruments) certains soirs...

Soirées où nous prévoyons de projeter certains des films anti-nucléaires que vous aurez apportés.

Notre camp coïncidera aussi avec les commémorations des première bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945. Nous voulons saisir cette occasion pour souligner les dégâts déjà causés par cette arme de destruction massive et les dangers, toujours très actuels, d’une guerre nucléaire...

Nous espérons votre contribution à tout atelier, présentation et discussion qui traite du nucléaire d’un point de vue très critique. Et que les participants du monde entier puissent exposer la situation du nucléaire dans leur pays ; ainsi que leurs résistances actives à la nucléarisation.

Nous comptons aussi sur vous pour faire ensemble de la journée d’action un succès.

Pour les besoins de notre campement, nous installerons sur place : toilettes sèches, douches solaires, cuisines et grandes tentes.

Lors des présentations et ateliers, nous espérons – grâce à vous – pouvoir offrir des traductions “murmurées” non-professionnelles en espagnol, français, anglais, ou d’autres langues si nécessaire.

Le camp se situera dans un champ de jeunes oliviers donnant peu d’ombre à une dizaine de kilomètres de Narbonne et de la mer Méditerranée.

Soyez bien conscient que la chaleur et la sécheresse peuvent incommoder les participants, et que les incendies de garrigue et de forêt sont un réel danger. C’est pourquoi nous vous demanderons d’agir de façon très responsable afin d”éviter tous risques d’incendie. Le coin “fumeurs” sera en particulier strictement restreint. Si vous le pouvez, merci d’apporter un parasol et/ou un extincteur.

Il y aura un montant journalier à régler pour la nourriture, l’eau et autres dépenses du camp, son coût est à l’étude. Ce montant vous sera annoncé dans une prochaine lettre d’invitation. Si vous avez peu de moyens, contactez-nous pour s’entendre sur des frais réduits.

Si vous venez d’un autre pays européen, évitez de prendre l’avion, la gare de Narbonne est bien desservie.

Apportez vos tentes, duvets, chaises pliantes, instruments de musique et autres accessoires artistiques.

Si vous pouvez fournir une grande tente ou barnum ou auvent, faîtes-nous le savoir. Voir l’adresse contact ci-dessous.

Ceux qui préféreraient un logement plus confortable sont priés de s’adresser à l’office de tourisme de Narbonne (http://www.narbonne-tourisme.com). Si cela vous intéresse, agissez sans tarder car cette région est très visitée par les touristes en été. Plus tard, nous devrions aussi pouvoir vous fournir une petite liste de logements possibles dans la région.

Merci de partager dans vos groupes cette information concernant les rencontres d’été internationales anti-nucléaires 2018 !

Cette invitation est une première annonce. Des informations plus précises sur le camp, sa localisation, les moyens d’accès, le programme, etc. seront fournies dans les prochains mois.

Si ce camp vous intéresse, que ce soit pour y participer ou pour le soutenir par un don ou autrement, veuillez nous contacter à l’adresse courriel suivante :

camp2018@nuclear-heritage.net

Pour vous inscrire, cliquez sur l’adresse courriel suivante en précisant le nombre de participants

annoncés, ainsi que les dates prévues entre le lundi 6 et le dimanche 12 août :

camp-registration@nuclear-heritage.net

Salutations solidaires de la part des organisateurs des rencontres d’été anti-nucléaires

A propos de l’usine d’Orano (ex-Areva) à Malvési

L’usine de conversion d’uranium de Narbonne-Malvési, située à 3 km du centre ville, pourrait convertir jusqu’à 21 000 tonnes d’uranium par an en tétrafluorure d’uranium (UF4) dans les prochaines années. Et Orano veut faire encore plus de profit avec une installation expérimentale de vaporisation dans l’atmosphère des déchets liquides radioactifs et chimiques de l’usine. Orano souhaite aussi exporter ce procédé appelé TDN-Thor, soit disant “propre”. Orano détient l’autorisation d’émettre pendant 40 ans des gaz toxiques provenant de la transformation des 350 000 m3 de déchets liquides actuellement stockés dans des bassins à l’air libre. Les risques pour la santé des habitants, la faune et la flore sont importants et dangereux.


Navigation

dans la journée...

  • 10h00 : Rencontres d’été internationales anti-nucléaires 6-12 août 2018 - Narbonne

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456