STOP impunité des multinationales !

mardi 22 janvier

Vous vous souvenez comment nous avons gagné contre le TAFTA ?

C’était un effort collectif auquel vous avez pris part activement, en faisant partie des 3,5 millions de personnes qui ont participé à l’Initiative Citoyenne européenne, mais aussi en rejoignant les centaines de milliers de personnes qui ont réalisé des actions contre les traités de libre-échange.

Ensemble, nous avons fait pression sur les entreprises, les lobbyistes, les 28 Gouvernements des États membres et la Commission européenne, et nous avons gagné !

Aujourd’hui nous devons recommencer, car les tribunaux d’arbitrage dénoncés dans le Tafta sont de retour... et nous pouvons encore gagner contre ce système de justice parallèle spécialement conçu pour les 1 %... Voire pour les 0,01 % !

Je signe la pétition : https://www.collectifstoptafta.org/stop-a-l-impuni...

L’arbitrage, c’est ce système qui permet aux multinationales d’empocher des milliards d’euros en poursuivant des pays qui veulent protéger l’humain ou la nature. Elles demandent des compensations gigantesques pour les risques qui pèseraient sur leurs “attentes légitimes” de profits. En réalité, les pays sont poursuivis pour leurs réglementations sur l’environnement, la gestion publique de l’eau, le montant du salaire minimum, la fin de la fracturation hydraulique, et aussi sur les politiques de transition énergétique.

L’urgence est là. Dans 3 jours, le forum économique mondial de Davos sera terminé et nous voulons envoyer un signal clair aux dirigeants des pays : nous demandons la fin des tribunaux d’arbitrage et nous ne voulons pas de la multiplication des traités d’investissements comme celui qui sera signé très bientôt avec Singapour.

Les multinationales
qui violent les droits humains
à travers le monde
bénéficient d’une impunité totale !

Mettre fin à l’arbitrage ne constitue qu’une partie du combat à mener car les multinationales qui violent les droits humains à travers le monde bénéficient d’une impunité totale. Les activités minières provoquent des catastrophes environnementales, les entreprises agroalimentaires ruinent des millions de vies en s’accaparant des terres ; celles qui font de l’armement profitent de la guerre et de la mort à l’échelle mondiale. A l’inverse des multinationales, les peuples ont peu de chance d’obtenir justice et réparation. C’est pourquoi l’arbitrage doit-être remplacé par un système juridique qui place les droits humains et de la nature avant celui des profits, et ce n’est pas un souhait utopique !

Aux Nations Unies, un traité contraignant sur les entreprises et les droits humains est en cours de négociation par des délégations du monde entier. Pourtant, l’Union européenne et les gouvernements européens sont plus prompts à soutenir l’arbitrage que ce traité ONU. Nos gouvernements renient l’accès à la justice aux plus vulnérables et mettent en place un système qui défend les intérêts des multinationales !

Nous ne pouvons pas leur faire confiance : après tout, ils voulaient mettre en place le TAFTA. Mais nous sommes là et nous nous soulevons contre la volonté de l’élite économique. Nous avons déjà gagné, nous pouvons le faire encore !

Ensemble et avec votre aide, montrons qui a vraiment le pouvoir ! Signez la pétition aujourd’hui pour mettre fin à l’arbitrage et demander des règles pour les multinationales !

Ensemble, mettons fin à l’impunité !


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Brèves

Tuto pour participer facilement au Referendum d’Initiative Partagée pour qu’aéroport de paris reste un service public national

jeudi 11 juillet

Ce document s’avère utile car la procédure doit être respectée à la lettre. Tout est fait pour dissuader l’expression du peuple. (...)

Gratuité des transports en commun ?

jeudi 4 juillet

Les transports en commun étaient gratuits à Nancy samedi 29 juin en raison d’un pic de pollution. D’une manière générale, seriez-vous (...)

CETA : 30 organisations demandent la fin de l’arbitrage entre investisseurs et État

samedi 4 mai

Alors que la Cour de Justice de l’Union européenne doit se prononcer ce 30 avril sur la légalité du mécanisme d’arbitrage entre (...)

Nancy Thermal ne doit pas être livré aux promoteurs et aux financiers : une pétition et un recours

lundi 22 octobre 2018

Depuis bientôt deux ans, le collectif Le Bien commun s’oppose au projet de Grand Nancy Thermal tel qu’il a été élaboré et voté par le (...)

Ratification de l’accord de libre échange CETA

lundi 1er octobre 2018

Le gouvernement italien a déjà annoncé qu’il refuserait le Ceta. Mais à quand le passage à l’acte et le vote au parlement ?
Le (...)

Tribunal Permanent des Peuples à l’encontre de la Turquie et de ses responsables

samedi 30 juin 2018

Un jugement du Tribunal Permanent des Peuples à l’encontre de la Turquie et de ses responsables

Le TPP est un Tribunal d’opinion qui a (...)

Communiqué du DAL sur la Loi ELAN

lundi 11 juin 2018

COMMUNIQUE
Paris le 4 juin 2018

Loi ELAN – Vente et recours aux capitaux privés :
Une grande braderie du logement social s’annonce
(...)