Urgent : appel à dons un toit pour les migrants

mercredi 12 décembre 2018

Un toit pour les migrants

17 rue Drouin 54000 Nancy

2018 : la situation des migrants est de plus en plus difficile et inacceptable

Dans Nancy et les environs, des familles, environ une centaine, présentes depuis au moins 5 ans sont toujours sans papiers. Leurs enfants scolarisés en France, sont depuis tout ce temps dans les écoles, collèges et lycées et sont totalement intégrés. Ces familles ne peuvent envisager un retour dans leur pays d’origine ; s’ils ont quitté leur famille, leurs amis, tout ce qu’ils possédaient c’est qu’ils n’avaient pas d’autres choix ! Comment accepter que l’Etat qui les a toujours empêchés de travailler leur délivre maintenant une Obligation de Quitter le Territoire Français !

Toujours à Nancy, des dizaines de jeunes, arrivés seuls, après un périple très dangereux, avec l’espoir de pouvoir suivre un parcours scolaire et /ou un apprentissage se retrouvent à la rue soit parce que leur minorité est contestée soit parce qu’ils sont tout juste majeurs. Et la préfecture alors même qu’ils ont souvent une promesse d’apprentissage ou d’embauche dans une entreprise leur refuse un titre de séjour et leur ferme tout avenir en France.

Un toit pour les migrants aide ces familles pour le financement de leur hébergement mais cette aide est limitée dans le temps. De plus leur nombre croît sans cesse alors même que les régularisations sont extrêmement rares.
Un toit pour les migrants prend en charge les frais de recherche de papiers pour que les jeunes puissent prouver leur minorité. Un toit pour les migrants a scolarisé des jeunes pour qu’ils aient une petite chance d’obtenir un titre de séjour puisque déjà engagés dans un projet d’études professionnelles, pour qu’ils évitent de perdre leur jeunesse et de sombrer dans le désespoir. Or l’école publique accepte difficilement les jeunes : niveau scolaire insuffisant, date de majorité trop proche, minorité non confirmée, seule solution l’école privée mais cela a un coût.

Parce que vous refusez le sort qui est réservé à ces familles, à ces jeunes, nous faisons à nouveau appel à vous.
Toute participation sera bienvenue. Merci aussi de faire connaître un toit pour les migrants et de nous aider à trouver de nouveaux donateurs.

Rappel : si vous êtes imposable, vos dons vous donnent droit à une réduction d’impôt de 66 %. Un don de 50 € ne vous coutera que 17 €.

Les modalités de dons, lien.

https://www.helloasso.com/associations/un-toit-pou...


Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Brèves

Nancy Thermal ne doit pas être livré aux promoteurs et aux financiers : une pétition et un recours

lundi 22 octobre 2018

Depuis bientôt deux ans, le collectif Le Bien commun s’oppose au projet de Grand Nancy Thermal tel qu’il a été élaboré et voté par le (...)

Ratification de l’accord de libre échange CETA

lundi 1er octobre 2018

Le gouvernement italien a déjà annoncé qu’il refuserait le Ceta. Mais à quand le passage à l’acte et le vote au parlement ?
Le (...)

Tribunal Permanent des Peuples à l’encontre de la Turquie et de ses responsables

samedi 30 juin 2018

Un jugement du Tribunal Permanent des Peuples à l’encontre de la Turquie et de ses responsables

Le TPP est un Tribunal d’opinion qui a (...)

Communiqué du DAL sur la Loi ELAN

lundi 11 juin 2018

COMMUNIQUE
Paris le 4 juin 2018

Loi ELAN – Vente et recours aux capitaux privés :
Une grande braderie du logement social s’annonce
(...)

VICTOIRE pour Antoine Deltour !

dimanche 20 mai 2018

Comité de soutien à Antoine Deltour

18 mai 2018 — Ce mardi, la Cour d’appel de Luxembourg a pleinement reconnu à Antoine Deltour le (...)

Questionnaire de la Convergence Nationale des Services Publics

mercredi 14 février 2018

En réaction au questionnaire mis en ligne par le gouvernement dans le cadre du « grand forum de l’action publique » et du comité action (...)

15 000 scientifiques s’unissent face à la dégradation de la planète

jeudi 16 novembre 2017

Jamais autant de scientifiques n’avaient répondu présent à un tel appel international. Biodiversité, climat, ressources naturelles… (...)