CADTM - France

Fondé en Belgique le 15 mars 1990, le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) est un réseau international constitué de membres et de comités locaux basés en Europe, en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Il agit en coordination avec d’autres organisations et mouvements luttant dans la même perspective (Jubilé Sud et d’autres campagnes agissant pour l’annulation de la dette et l’abandon des politiques d’ajustement structurel). Son travail principal : l’élaboration d’alternatives radicales visant la satisfaction universelle des besoins, des libertés et des droits humains fondamentaux.



mercredi 21 février 2018

mardi 20 février 2018

  • Tunisie : La France blanchit une dette odieuse
    La France, une des principales puissances économiques, est aussi l'un des principaux États créanciers de la planète, avec des créances bilatérales (c'est-à-dire sur des États tiers) de plus de 41 746 millions d'euro au 31 décembre 2016, soit 14,5 % de (...)

lundi 19 février 2018

  • L'audit citoyen en France : bilan et perspective
    Né au Brésil au début des années 2000, l'audit citoyen arrive en Europe en 2011, simultanément dans plusieurs pays (Grèce, France, Irlande, Portugal), au moment même où l'on parle de crise des dettes souveraines, en pleine cure d'austérité. En France, sous (...)

  • France : ce qu'un gouvernement populaire devrait faire avec les banques
    « Les banques ont le devoir de lutter contre le marxisme… Elles sont le rempart du régime capitaliste ; leur fonction est basée sur ce régime et toute disposition législative qui tend à la saper… doit être combattue par elles. En agissant autrement, elles se (...)

vendredi 16 février 2018

jeudi 15 février 2018

  • Fonds Vautours Vs. Belgique : mobilisons-nous !
    Ça bouge, côté vautours ! La date de l'audience de la Cour constitutionnelle de Belgique qui décidera de l'avenir de la loi contre les fonds vautours a été fixée : ce sera le 7 mars 2018. Au même moment, le CADTM, le théâtre Croquemitaine et l'asbl Chemins de (...)

  • L'accord de paix va permettre une aggravation de l'extractivisme
    Rencontré à Amsterdam, Sebastian Guzman nous parle accords de paix en Colombie, extractivisme et situation politique pour la gauche. Tout d'abord, peux-tu te présenter, qu'est-ce que le GEED ? Le Groupe d'étude économie digne est un groupe de recherche composé (...)

  • Colombie : L'accord de paix va permettre une aggravation de l'extractivisme
    Rencontré à Amsterdam, Sebastian Guzman nous parle accords de paix en Colombie, extractivisme et situation politique pour la gauche. Tout d'abord, peux-tu te présenter, qu'est-ce que le GEED ? Le Groupe d'étude économie digne est un groupe de recherche composé (...)

  • Puerto Rico : La colonie qui attire les vautours
    Les fonds vautours ont une longue histoire de pratiques prédatrices envers les pays dits en développement, en particulier les pays classés pauvres et très endettés (PPTE). La Zambie est à cet égard un cas d'école. Mais aucun pays n'est épargné. L'Argentine, (...)

mercredi 14 février 2018

  • L'affaire des prêts toxiques : affaire classée ?
    Malgré quelques sonnettes d'alarme tirées mais peu entendues, ce n'est que fin 2011 que, ce qui deviendra « l'affaire des emprunts toxiques » prend place dans le débat national en France. Une commission d'enquête parlementaire est mise sur pied et Libération (...)

  • France-Cameroun : Permis de piller !
    La France, une des principales puissances économiques, est aussi l'un des principaux États créanciers de la planète, avec des créances bilatérales (c'est-à-dire sur des États tiers) de plus de 41 746 millions d'euro au 31 décembre 2016, soit 14,5 % de (...)

mardi 13 février 2018

lundi 12 février 2018

dimanche 11 février 2018

vendredi 9 février 2018

  • La Cour des comptes et les emprunts toxiques
    La Cour des comptes vient de publier son Rapport public annuel 2018. Dans son Tome 1, un point entier du chapitre I, « Les Finances publiques », est consacré aux emprunts toxiques. L'intitulé retenu, La sortie des emprunts à risque des collectivités locales : un (...)

  • Dix ans après, cher Bruno Colmant, cher Le Soir
    Il y a dix ans Bruno Colmant écrivait dans Le Soir « La lettre du patron de la bourse à un révolté ». Cette lettre était destinée à Jérôme Ollier, qui était monté sur le toit de la bourse de Bruxelles pour déployer une banderole avec le message « Make (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234

Brèves

Questionnaire de la Convergence Nationale des Services Publics

mercredi 14 février

En réaction au questionnaire mis en ligne par le gouvernement dans le cadre du « grand forum de l’action publique » et du comité action (...)

L’indice de la peur plane sur Wall Street

vendredi 9 février

Martine Orange analyse pour Médiapart les dérives des marchés financiers dans deux articles le 5 et le 8 février, extraits  :
Après un (...)

Guerre nucléaire et changement climatique : nous sommes à deux minutes de l’apocalypse

jeudi 1er février

Ludovic Dupin pour Novethic

Depuis 65 ans, la Doomsday Clock, l’Horloge de l’Apocalypse, n’a jamais été aussi proche de minuit. Elle (...)

Les 500 plus grosses fortunes du monde ont gagné 1000 milliards de plus en 2017

vendredi 29 décembre 2017

Les 500 plus grosses fortunes de la planète ont gagné 1.000 milliards de dollars de plus en 2017, révèle le classement Bloomberg (...)

Alerte maximale sur la dette mondiale

jeudi 28 décembre 2017

lesechos.fr – RICHARD HIAULT / Grand reporter Le 15/12

A force de politiques monétaires accommodantes qui ont inondé le monde de (...)

Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe

vendredi 15 décembre 2017

BASTA ! par Elisa Simantke, Harald Schumann 14 décembre 2017 - extraits :

L’Allemagne, la Grèce, l’Italie, la Roumanie, ou encore (...)

Les « fonds vautour » prospèrent sur la misère en spéculant sur l’endettement des particuliers

dimanche 10 décembre 2017

Par Éric Toussaint, publié par Bastamag.

Elles s’appellent Intrum, Cabot, ou encore Arrow… Si vous avez déjà eu une facture (...)